Motivation

L’estime de soi

  • Elle se constitue à travers l’évaluation permanente, que je me fais de mes actions. L’action, ou l’inaction peut, ou pas, me valoriser. C’est l’ensemble de ces analyses qui va constituer l’estime de soi.
  • Faire quelque chose qui ne correspond pas à mes valeurs va fortement altérer mon estime personnelle. La reconnaissance de l’autre ou au contraire l’indifférence, la moquerie, la contestation, le jugement, l’échec, la réussite… tout est analysé afin de définir mon estime de soi. Et comme nous sommes toujours sûrs d’avoir raison, nous allons presque toujours avoir des comportements qui vont pouvoir valider notre estime de soi (cercle vicieux).
  • La frustration de ne pas pouvoir s’exprimer est anti productif. JUNG a mis en évidence que « ce qui ne s’exprime pas s’imprime », ce qui altère durablement le corps et l’esprit de manière pernicieuse et insidieuse. Les traces laissées sont entachées de colère, de sentiment d’incapacité, de résignation et de désengagement.